Avengers : Infinity War

NO SPOILERS !

Réalisé par Joe Russo, Anthony Russo
Avec Josh Brolin, Robert Downey Jr, Chris Hemsworth, Chris Evans, Mark Ruffalo…
USA – Action, Science-fiction
Sortie en salle : 25 avril 2018
Durée : 2h 36min 

Kezako ?

Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers.

La critique d’Eugénie   –   4/5

10 ans ! 10 ans d’origin strory, de reboot et de cross-over, 10 ans de teasing, d’apparitions furtives et de scènes post générique ! Thanos est (enfin) dans la place ! Seul le titan fou pouvait, à l’apparition de sa monstrueuse protubérance mandibulaire, générer un tel rassemblement de stars à la minute carré – à côté de ça, le festival de Cannes c’est le pique-nique Dacia.

Les frères Russo, déjà à la barre des deux derniers Captain America, rempilent aux commandes d’un pari fou : concilier en 2h30 tout ce que Joss Whedon, James Gunn, Taika Waititi, Ryan Coogler et Cie ont installé en 18 films !
Architectes, les frangins relèvent le défi et assemblent une à une les pièces d’une fresque épique qui, au-delà de son aspect patchwork, donne un sens nouveau au catalogue préexistant, sans déprécier l’intrigue en cours… Bravo les gars !

Alors certes, le film n’est pas exempt de défauts, la plupart inhérents à son cahier des charges titanesque (hihi). Pénultième épisode d’une véritable « ère » d’héroïsme cinématographique, les enjeux font la part belle à l’action, ce qui justifie quelques liens expéditifs. L’image impose sa violence, soulignant l’écrasante supériorité du méchant, mais abuse des coupes au détriment de la lisibilité des combats, surtout au Wakanda… Et si les effets spéciaux tiennent la route, « Infinity War » souffre d’une absence de direction artistique globale qui aurait pu le faire passer de grand « divertissement » à du grand « Cinéma ».

Mais pour citer Vision « leurs erreurs sont bienveillantes » et leurs qualités largement supérieures, à commencer par le personnage principal du film : Thanos ! Géant surpuissant, déterminé, troublé, bizarrement touchant, Thanos pourrait presque nous sembler sympathique sans son hobby (on ne juge pas)… Quand les nihilistes 2.0 s’amusent à troller les forums, Thanos lui pratique le génocide (chacun son truc) !
Marvel livre enfin un GRAND méchant iconique et réussi là où le DCCU ne cesse de patauger : un sens de la démesure crédible ! Au-delà d’une excellente utilisation scénaristique des pierres d’infinités, le film regorge de séquences iconiques où Thor, Dr Strange, Scarlet Witch et Iron Man exploitent tout leur potentiel héroïque. Des capacités également très bien utilisées dans les dynamiques de groupes et les joutes verbales toujours jouissives où l’humour marvélien se teinte d’une pointe de cynisme.

Tout au long du film « Infinity War » joue habilement avec le souffle, le prenant en otage lors des scènes d’action pour mieux l’amplifier lors des séquences émotives (mention spéciale à Zoe Saldana) et finir par le suspendre totalement. Choquant, étonnement sobre, clair-obscur, le final seul atteint un niveau émotionnel inégalé dans le MCU, où les Avengers passe finalement de la franchise à la légende !

Même si le chapitre final se dessine déjà clairement, « Avengers : Infinity War » restera comme le plus audacieux des Marvel, celui qui, même s’il s’agit d’une transition, sera aller au bout de son propos. Pourvu que ce relief ne soit pas complètement effacé par la suite (et par pitié, PAS DE MULTIVERSE) !

La critique de Marcellin – 4,5/5

On en a vu défiler des Marvel depuis ces dernières années, tous exploitant leur identité  pour offrir à chaque personnage une dimension unique. Mais dans quel but ? Et bien l’Infinity War ! Attention voici le plus gros rassemblement de gros bras dans un combat magistral !

Comme je l’ai répété à de maintes reprises, je ne suis pas la plus addict de l’univers MARVEL, mais ce film a réussit à me convaincre sur une chose, ce dont les DC COMICS manquent cruellement : la différence créé le plus beau des ensemble. On l’a déjà expérimenté avec les X-MEN, l’esprit d’équipe est la force des MARVEL. Malgré ce que pense Eugénie, quand les super-héros DC se la jouent mousquetaires, les fortes personnalités prennent toujours le dessus. La Justice League, par exemple, ne cesse de se chamailler, de jouer à « qui a la plus grosse » et à finalement dépendre seulement d’une cause ou d’un super vilain. Les Avengers ont, quant à eux, réussi à développer avec le temps une véritable amitié, voire plus si affinités. On le ressent clairement dès le début du film : Dr Strange et Stark se la joue combat d’égo mais s’admirent mutuellement, Spider Man et Iron Man entretiennent encore cette relation père-fils de circonstance, Wanda et Vision ont fui tel Roméo et Juliette…

Mais attention, il faut s’accrocher et remettre chaque pendule à l’heure. Car c’est là où cet opus nous bombarde d’informations que le spectateur doit s’amuser à retrouver après visionnage de TOUS les films précédents (oups j’en ai raté, merci Eugénie pour la mise à jour). Tâche loin d’être aisée lorsque nous devons aussi assister à une action sans cesse rythmée, des effets spéciaux à couper le souffle et bien sûr l’évolution des personnages au sein même du film. Pas le temps de s’ennuyer donc…

La vraie grande surprise cependant, n’est pas de voir s’allier ces personnages uniques dépeints dans chaque spin off, mais plutôt voir émerger certaines personnalités dont on ne soupçonnait pas la puissance (à la fois physique et émotionnelle). Ce film vous réserve donc de véritables bonnes surprises (j’en suis la première victime !). Ce parti pris se vaut également pour l’un des meilleurs méchants des franchises de super héros : Thanos. Nihiliste à souhait, profondément inhumain et mené par sa folie grandissante, il saura régaler vos papilles qui ont soif de vilainerie.

La dernière partie du film est sans doute celle qui fonctionne le plus. Laissant libre cours à une émotion méconnue chez les Marvel, elle laisse planer le doute, le désir, l’envie d’en voir plus. Et surtout, comme vous le savez, impossible pour vous de ne pas rester jusqu’à la fin de la séance, car elle est annonciatrice d’un vrai bouleversement dans le MCU. Un film à ne rater sous aucun prétexte…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :