Le Trône de Fer – GoT 8×06

Bran the wheel

Clap de fin sur une série qui aura fasciné le monde entier pendant 8 ans. Déjà les critiques s’élèvent et seul le désaccord semble faire consensus. Ce qui est certain c’est que nous n’avons pas fini de parler de ce final.

Les TOP
– C’est la fin !
– La visite d’une ville dévastée par les « vainqueurs », Jon, Tyrion et Davos.
– Le jeu de Peter Dinklage découvrant les corps de son frère et sa soeur est bouleversant. Peut-être l’une des plus belles scènes de la saison.
– La réaction de Drogon devant le corps de sa mère qui, ne pouvant se résigner à tuer le dernier Targaryen, détruit de Trône de Fer.
– Brienne qui remplit le livre de la garde, rendant enfin un juste hommage à Jaime.
– Le montage final avec les trois Stark est très beau.
– Dernière mention pour la musique de Ramin Djawadi, seul élément qui n’aura jamais perdu en qualité au fil des saisons.
– Ah, et Jon a enfin caressé Fantôme !

Les BOF
– L’incohérence des actes de Vers Gris qui massacre des hommes sans défense mais laisse Jon et Tyrion en vie. Pire, qui amène un prisonnier à décider du sort de Westeros #logiqueGoT
– Ok, Edmure Tully est marrant mais la blague est un peu hors sujet et semble sortir d’un film Marvel.
– Un épisode long où il ne se passe en finalité pas grand-chose.
– La discussion Jon/Tyrion qui montre à elle seule tout le potentiel gâché de la psychologie de Daenerys. Puis on a vraiment envie de gifler Jon. RÉVEIL-TOI MEC !

Les FLOP
– Bah, c’est la fin…
– Après la folie éclair de Dany, on expédie aussi sa mort. Le fait est que quand un dragon en CGI transmet plus d’émotion que les acteurs, c’est qu’il y a un problème.
– Bran le Brisé, Roi des Six Couronnes… What The Fuck ?!
– Et tous acceptent un adolescent infirme qui n’a aucune forme de légitimité, ni héréditaire, ni guerrière, ni même méritée ?
– Si Bran le Beugué avait tout anticipé et qu’il n’a rien fait pour éviter tous ces morts, c’est un psychopathe et un très mauvais frère/cousin.
– Ça ne dérange personne qu’un Stark de Winterfell soit Roi d’une union dont le Nord ne fait plus partie ? Historiquement, un étranger à la tête d’un pays qui n’est pas le sien c’est pas ouf – demandez à Manuel Valls comment il s’en sort à Barcelone.
– Donc le Nord impose son indépendance mais pas Yara pour les Îles de Fer (qui l’avait obtenu de Daenerys), ni Dorne, ni aucun autre royaume ?
– Puis ton explication Tyrion tu peux te la mettre où je pense ! La meilleure histoire mon c** ! Si tu veux jouer à ça alors Jon, Arya, Sansa et même Sam ont une meilleure histoire, merde ! Elle n’a servi à rien la fucking Corneille et personne à Westeros ne sait même à quoi elle sert !
– Donc, la première préoccupation de Bran le Blasé est de repérer Drogon ? Cela dit, celle de Robert Baratheon était de chasser le sanglier, on est sur le même niveau d’investissement.
– La parenté de Jon n’aura eu pour seule fonction que d’alimenter la folie de Daenerys, folie qui trouve son seul argument dans son patrimoine génétique.
– Sam ne PEUT PAS être Mestre ET Lord ET père ! Les mestres sont tenus aux mêmes vœux que la Garde de Nuit (et la Garde Royale) et les règles de la Citadelle sont très indépendantes du reste du Royaume. Arrêtez de faire n’importe quoi !
– Ah et au fait, sur Naath il y a un virus (la fièvre des papillons) qui tue tous ceux qui ne sont pas natifs de l’île. Bon voyage Vers Gris !
– Un dernier reproche adressé à D&D, merci de ne pas dire à votre public ce qu’il doit penser ou ressentir avec des dialogues comme « No one is very happy, which means it’s good compromise I suppose » ou encore « Ask me again in 10 years ». Assumez vos choix, trouillards !
– Bon pendant que je suis énervée, je balance deux idées comme ça : Jon, puisque Drogon a emporté le corps de Daenerys, t’aurais pu dire qu’elle était partie faire un tour et te tirer OU encore faire ce que tu voulais après le départ de Vers Gris nan ?

Cette conclusion répercute malheureusement toutes les incohérences stratégiques et scénaristiques des trois dernières saisons. Et si son appréciation est propre à chacun, il n’en reste pas moins qu’un appauvrissement de l’écriture a conduit la série à se mentir à elle-même. Non, la roue n’est pas brisée ! Nous avons découvert Westeros avec un Roi, un conseil et des familles puissantes à sa tête, nous la quittons avec un Roi, un conseil et des familles puissantes à sa tête. La fin de l’hérédité royale n’est pas celle d’un système féodal écrasant les pauvres au profit des riches et des puissants, et puisque l’idée de démocratie de Sam a été balayé dans un éclat de rire, les intrigues pour le pouvoir ont simplement été déplacé dans un système d’élection oligarchique. La roue n’est pas brisée, elle s’est juste offerte de nouveaux rayons, et ça, c’est une conclusion bien plus amère que douce.

par Eugénie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :