Ant-Man et la Guêpe

« It’s a small after all… »

Réalisé par Peyton Reed
Avec Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Douglas, Hannah John-Kamen…
USA – Action, Science-fiction
Sortie en salle : 18 juillet 2018
Durée : 1h 58min 

Kezako ?

Après les événements survenus dans Captain America : Civil War, Scott Lang a bien du mal à concilier sa vie de super-héros et ses responsabilités de père. Mais ses réflexions tournent court lorsque Hope van Dyne et le Dr Hank Pym lui confient une nouvelle mission urgente… Scott va devoir renfiler son costume et apprendre à se battre aux côtés de La Guêpe afin de faire la lumière sur des secrets enfouis de longue date…

La critique d’Eugénie – 2,5/5

Assigné à résidence depuis les événements de Civil War, Scott Lang doit renouer avec ses anciens coéquipiers partis à la recherche de Janet van Dyne dans le monde de l’infiniment petit… Marvel de transition censé faire patienter les fans jusqu’à la suite d’Infinity War, le second volet d’Ant-Man est malheureusement assez anecdotique.

Le premier épisode avait pourtant su créer la surprise en 2015. Film de casse super-héroïque, le choix de Paul Rudd dans le rôle-titre avait donné une dimension supplémentaire à l’autodérision du personnage. Mais la machine Marvel a trop souvent tendance à dupliquer ses formules gagnantes sans les renouveler… Tout au mieux, il leur donne une dose de stupéfiant mais en substance, on prend les mêmes et on recommence (Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2) !
Sauf que le schéma commence à s’user et, plus embêtant, à nous user !

Pour autant le film possède de nombreuses qualités, la première étant de mettre la Guêpe (the Wasp) au même plan que l’homme-fourmi, lui offrant au détour les meilleures scènes d’action. Dommage que l’alchimie romantique entre les deux acteurs soit si faible… Au moins l’humour fonctionne, même s’il est plus poussif que sur le précédent opus.
Ant Man and the Wasp est également très abouti visuellement, travaillant toujours plus l’imagerie du MCU en explorant cette fois-ci le monde quantique, quand les scènes de combat allient intelligemment chorégraphie, technologie et design, notamment celui de Ghost.

Un film d’action qui après le parti pris du braquage tente celui de la cavale mais sans en maitriser le rythme. C’est à travers ses trop nombreuses longueurs que les défauts d’écritures du long-métrage apparaissent. Entre sidekicks mal exploités, méchants secondaires superflus, back story mal amenée et évolution émotionnelle des héros inexistante… la contribution d’Ant-Man 2 au MCU est à l’image de son héros : minime !
Un problème qui relève également de l’erreur marketing.

Après la claque Infinity War, fans et cinéphiles du monde entier sont en quête de la moindre bribe d’information concernant la suite. Mais les aventures d’Ant-Man se passant avant les événements du dernier Avengers, le film ne pouvait (presque) que décevoir en ayant une sortie plus proche d’Infinity War que de Captain Marvel (mars 2019). D’autant plus que l’unique lien avec le MCU réside dans une scène post-générique essentielle, maladroite et un brin incohérente, qui n’aura de résolution que dans… Captain Marvel ! Peut-être la fourmi aurait-elle eu meilleur accueil si elle avait attendu la saison des rennes…

Ant-Man et la Guêpe est une parenthèse amusante et légère, dont l’histoire propre est complètement oubliable, mais dont l’Histoire est une clé de décryptage majeure pour ce que sera l’avenir du MCU. Comme un portail qui s’ouvre en quelque sorte…

Un commentaire sur “Ant-Man et la Guêpe

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :