Paprika

Épice aigre-douce

 

De Pierre Palmade
Mise en scène de Jeoffrey Bourdenet
Avec Victoria Abril, Jean-Baptiste Maunier, Julien Cafaro, Prisca Demarez et Jules Dousset
France – Pièce de théâtre
En représentation depuis le 17 janvier 2018 au Théâtre de la Madeleine (Paris)
Durée : 1h 40min

Kezako ?

Eva est une femme très indépendante et douée d’un certain sens de la fête. Lorsqu’un matin, Luc, un beau jeune homme qui prétend être son fils, sonne à sa porte, elle n’ose pas lui avouer son identité. Commence alors un enchaînement de mensonges qu’elle va avoir du mal à gérer. C’est certain, ça ne va pas manquer de piquant !

La critique d’Eugénie – 3/5

Victoria Abril signe son grand retour sur les planches parisiennes dans une pièce signée Palmade, et si la muse d’Almodovar est tout simplement délicieuse, « l’Enfoiré » lui ne livre pas sa meilleure création !

Trop simple pour être cynique, trop gras pour être subtil, le scénario manque d’ambition et le texte de plurivocité pour « piquer » les esprits et ce malgré de nombreux bons mots. L’humour est plutôt grossier, bien que garantissant un rire soutenu, et le comique de situation se voit venir de loin, très loin… trop loin ! Certaines incohérences de caractère trahissent une facilité d’écriture irritante a posteriori, comme un plat sans prétention qui s’apprécie en bouche mais se digère difficilement… Quant aux dialogues, plusieurs bouchées laissent un fort goût d’inachevé !

Honnêtement Victoria vaut plus le déplacement que Paprika (et l’applaudimètre m’approuve). Entourée par plusieurs seconds rôles convaincants bien qu’inégaux, la belle espagnole brille au point d’en éclipser complètement son partenaire principal, Jean-Baptiste Maunier, dont même le sur-jeu reste trop fade face à sa pétillante « mama ». Le rejeton des choristes aurait peut-être dû s’en tenir au chant…

Moins que « piquant », Paprika chatouille, titille et taquine sans jamais exploser et ressemble davantage à une ébauche convaincante qu’à une oeuvre aboutie. Cela étant dit, c’est tout de même une bonne occasion d’aller au théâtre (à prix correct) tant que vos attentes sont mesurées.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :