Insidious The Last Key

Réalisé par Adam Robitel
Avec Lin Shaye, Josh Stewart, Kirk Acevedo
USA – Epouvante, Horreur
Sortie en salle : 3 Janvier 2018
Durée : 1h 44min 

Kezako ?

La parapsychologue Elise Rainier doit faire face à ses propres démons, en revenant dans sa maison d’enfance, hantée par des esprits maléfiques. Elle mènera alors le plus éprouvant des combats, affrontant un passé lourd de secrets.

La critique de Marcellin – 2,5 / 5

La franchise Insidious ne cesse de faire tourner les têtes. Voici donc un quatrième opus de la guerre opposant la désormais célèbre Elise et ses chasseurs de fantômes aux spectres du Mal. Il y a toujours une sorte de curiosité malgré tout quelque peu désespérée à visionner une oeuvre telle qu’Insidious. Ces différents films sont l’incarnation même d’une communion entre intensité horrifique pure et scènes micro-ondées affligeantes. Cet opus a le mérite d’éveiller notre curiosité en choisissant de se focaliser sur le personnage clé d’Elise, la parapsychologue aux visions mouvementées et qui vient en aide aux familles ayant perdu tout espoir.  Nous revenons donc à la source, et à son enfance qui a connu ses premiers contacts avec le Mal absolu. Tout au long du film nous assistons à un scénario qui se veut de plus en plus malsain, poussant le vice là où les films précédents jouaient principalement sur une esthétique fantomatique. Mais c’est sûrement là où le film pêche, car ce qui aurait pu faire la clé de son succès (oui oui je joue sur les mots), il se contente de rafraîchir le concept du film précédent. Comme dans la plupart des oeuvres de la saga, la première partie est un concentré de jumpscares, d’apparitions et d’entités franchement effrayantes, composant ainsi une très belle entrée en matière. On entrevoit même une lueur d’espoir lorsque nous constatons qu’il réside une sorte d’atmosphère proche du film d’angoisse pur, privant des scènes intenses de toute musique inutile et livrant un rythme ascendant assez efficace. Mais cette satisfaction est de courte durée, car même si le scénario offre une petite originalité, on subsiste dans une redescente constante du sentiment d’effroi, digne d’un mauvais trip sous LSD.  Cela s’explique par plusieurs raisons : les rôles grotesques, un final peu convaincant et surtout l’entité maléfique elle même ! (qui aurait bien besoin d’aller chez le dentiste).

En résumé, c’est un film surprenant, car très inégal. Le scénario se veut original mais particulièrement décousu, la mise en scène est parfois pointue et parfois complètement à côté de la plaque, et enfin une intrigue traitée à coups de bâtons (vous comprendrez mes chers ! ). Certains plans et choix artistiques valent réellement le détour, mais la Dernière Clé se doit désormais de refermer les portes de cette saga, qui s’essouffle désespérément…

2 commentaires sur “Insidious The Last Key

Ajouter un commentaire

  1. Je rejoins ton avis : clairement, ça s’essouffle. S’attarder sur le personnage d’Elise et sur son enfance auraient requis un peu plus de finesse dans le traitement. Là, on sent les gros sabots tout au long du film (la scène où elle fuit de chez elle est tellement expéditive que c’en est gênant), avec des événements qui s’enchaînent de manière totalement absurde et téléphonée : entre ses nièces qu’Elise reconnaît physiquement au premier coup d’œil dans une ville où elle n’a plus mis les pieds depuis quarante ans et son frère qui n’a jamais pensé à déménager du coin (trop de bons souvenirs, on le comprend), avec résolution du drama familial en un claquement de doigt (parce que bon, on a un monstre très très méchant à éliminer faudrait voir à pas traîner)… Je garde un souvenir bien plus intéressant du troisième film. Peut être parce qu’il n’essayait pas de gommer toutes les zones d’ombres et de non~dits autour d’Elise et de ses « pouvoirs ». Ou qu’il était tout simplement moins mauvais et caricatural.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :