Les Gardiens de la Galaxie Vol.2

Space cake

Réalisé par James Gunn
Avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Kurt Russell…
USA – Action, Science-fiction
Sortie en salle : 26 avril 2017
Durée : 2h 16min 

Kezako ?

Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu’ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l’univers Marvel.

La critique d’Eugénie   –   2,5/5

Il y a trois ans le premier film créait l’enthousiasme chez le public et les critiques. Un vent de renouveau chez Marvel, témoin d’une certaine audace en allant chercher des héros méconnus, plus « anti » que super.

C’est peut-être ce faible niveau d’attente qui avait pu créer la (bonne) surprise…

Le second volet reprend la même recette, une bonne dose d’action fluo, des personnages barrés, une bande-son vintage (qui déchire sa race) et un humour débridé… et multiplie le tout par dix au détriment de la continuité émotionnelle et scénaristique.

James Gunn nous sert une suite sous LSD, où la succession de gag poussif vient parasiter l’intrigue en cherchant à en masquer les carences.
De débridé, l’humour sort complètement de sa route et donne lieu à des scènes cartoonesques et trop longues (souvent lié au personnage de Rocket) et des dialogues  terriblement poussifs.
Mal rythmé, légèrement incohérent à l’occasion et maladroit dans l’évocation des sentiments (George Lucas es-tu passé par là ?), le film réussit l’exploit d’être trop rapide alors qu’il ne raconte pas plus que le contenu de sa bande annonce. Certaines scènes auraient mérité beaucoup plus de temps à l’écran quand quelques ajouts auraient été bénéfiques à l’ensemble, ne serait-ce que pour crédibiliser les relations et donner un peu de profondeur émotionnelle.

Côté personnage, rien de notable. Peter Quill et Gamora sont vides, Ego le méchant de l’histoire (oups spoiler) est inintéressant (et franchement idiot si on prend en compte la « révélation » finale) et Bébé Groot se contente d’être « cromignon ».

Quelques surprises cependant du côté des petits nouveaux. Le duo Mantis et Draax, par exemple, fonctionne à merveille tout comme Nebula et Yondu qu’on aurait souhaité voir davantage développés.

De renouveau, le premier épisode des Gardiens fait désormais plus office de parenthèse sympathique avant de replonger dans le déjà-vu.

2 commentaires sur “Les Gardiens de la Galaxie Vol.2

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :